œnotourisme : 7 minutes pour convaincre

On les bichonne, nos prescripteurs, ce ne sont pas exactement les mots de l’organisateur, mais l’intention est bien là.

Après la terrible pandémie qui a mis au tapis la filière d’œnotourisme voilà que le goût du french art de vivre reprend de la vigueur en 2022. Alors, les 150 prescripteurs internationaux invités à Destination Vignobles par Atout France, l’agence du développement touristique, ont fait l’objet de mille  et une attentions.

Quelques jours de rêve en Provence sous la douce lumière automnale  : visite de domaines, soirée de gala au Château Lacoste, et deux journées de travail organisées sous la forme d’un speed dating.

Atout France : le Go between

Ces prescripteurs internationaux, ce sont les tour-opérateurs et les voyagistes qui vendent la Destination France. Des géants comme TUI, Thomas Cook ou Kuoni, mais aussi l’agent de voyage spécialisé qui conçoit pour ses clients des voyages sur mesure dans notre cher pays.

L’évènement s’est déroulé à l’Arena du Pays d’Aix en Provence, une salle polyvalente high tech signée de l’architecte Christophe Gulizzi au design de soucoupe volante camouflée dans la campagne aixoise. Concerts, spectacles, compétitions sportives, salons ou rencontres professionnelles sont au programme.  Au centre, la scène circulaire – le ring – là où se trouvaient les 150 micro-stands des exposants.

Pour moitié des comités, structures, interprofessions, offices ou syndicats, bref ce mille feuilles administratif du tourisme français.

Et pour l’autre moitié, les « privés», des domaines viticoles, des hôtels, des resorts, des agences réceptives qui avaient investi dans l’achat du stand et comptaient bien rentabiliser leur présence. Pas de fantaisies, par de dépliants, pas de dégustation, rien que du numérique, les organisateurs avaient édicté des consignes strictes pour mettre tout le monde sur un pied d’égalité.

À nuancer si on considère que la Provence, puissance invitante s’est taillée la part du lion en nombre de stands.

Les 150 acheteurs-prescripteurs, reconnaissables à leur sac Atout France passaient d’un stand à un autre selon la logique des rendez-vous préprogrammés ou des occasions à saisir sur place.

Top chrono pour le speed dating

Noilly Prat vous connaissez ? Le fabricant de vermouth français bicentenaire et multi-médaillé est établi à Marseillan, près de Sète, depuis 200 ans.

Ancienne gloire nationale, la marque est passée sous le pavillon de Bacardi, leader mondial du rhum qui lui a ouvert les marchés export. Il faut venir à nos ateliers cocktails et visiter nos chais sur le port, ils attirent 100 000 visiteurs par an me dit Robinson le commercial, en insistant pour me verser une goutte de son vermouth ambré dans un gobelet carton.

Vite, car son rendez-vous programmé a un peu d’avance.

MDCV nous propose « sensorialité, aventures gustatives et échappées en pleine nature » dans ses eco-resorts de luxe au cœur de la Provence (château de Berne, château Saint Roux, château des Bertrandes, Ultimate Provence).

L’entreprise, propriété du milliardaire britannique Mark Dixon pèse lourd avec ses 4 millions de cols en Rosé AOP par an.

La palme de l’audace revient certainement à Laetitia Rey, guide-conférencière œnotourisme en Val de Loire. Laetitia tours tient sa place à côté des grands et sa chaise d’invité n’est jamais vide.

Je viens chercher mes clients à la gare TGV de Tours et on passe la journée entre châteaux, vignobles et dégustations, m’explique-t-elle.

Wine educator et amoureuse inconditionnelle du Val de Loire, intarissable sur le fleuve royal classé au patrimoine mondial, Laetitia conduit elle-même son van Mercedes disponible à la location (650€ la journée, 6 personnes au maximum).

Bref passage à l’espace innovation avec un petit salut à Clémence de RuedesVignerons, la plateforme leader en France pour «réserver des expériences chez les producteurs de vins et spiritueux ».

10 millions d’œnotouristes et moi et moi…

Le déjeuner fut propice à un brassage convivial entre exposants et voyagistes, j’allais enfin savoir quels ressorts avoués ou secrets les avaient conduits jusqu’en ici, en Provence pour promouvoir la destination France.

Frida et sa collègue de Budapest – Buda, s’il vous plaît. La France est tellement romantique, mais Paris c’est compliqué maintenant, alors on aime beaucoup les châteaux de la Loire. Si la région est belle, les vins sont bons, c’est normal, non ? Et de me vanter les avantages du « merveilleux » label Vignobles&Découvertes.

Christopher pilote plusieurs agences sur la côte Est des USA, œnologue et grand spécialiste de la Toscane, il ne tarit pas d’éloges sur les Rosés AOC Côtes de Provence, best of the world !

Prudent, il préfère organiser ses visites avec chauffeur à partir de Turin ou Genève car il n’a pas totalement confiance dans les transports publics français.

Le vin rouge AOP coteaux d’Aix n’a pas fait l’unanimité : nothing compares to Bordeaux ai-je entendu siffloter sur l’air du tube de Sinéad o’Connor.

On ne peut les citer tous, ces VIP de la destination vignobles comme ce groupe professionnel venu d’Extrême Orient, ces Espagnols ou Sud-Américains, ces Scandinaves, tous « heureux comme Dieu en France » comme disaient les Prussiens.

Atout France parle de 10 millions d’œnotouristes bientôt accueillis en France, dont une petite moitié en provenance de l’étranger. Un chiffre à la fois réjouissant et angoissant car ça serait compliqué de voir tout le monde venir s’agglutiner sur la dizaine de destinations phares.

La France regorge d’une variété infinie de tourisme viticole, qu’il soit patrimonial, artistique, ludique, écologique, gastronomique, bon marché, premium ou bling-bling et j’en passe. Une diversité qui rime avec attractivité.

Jean Philippe

Ecrit par Jean-Philippe RAFFARD
--------------------------------------------------------------- Toujours volontaire pour une virée dans le vignoble du bout de la Loire, du bout de la France, du bout de l’Europe ou du bout du monde, là où il y a des vignerons, là où il y a du bon vin. Jean Philippe n’oublie pas sa vie antérieure en marketing-communication pour lever le voile sur le commerce du vin et l’ingéniosité des marchands.
Catégories : France , oenotourisme

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. © 2022 - GENERATION VIGNERONS
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Ce site vous plait ? faites le savoir !