Des grappes à déguster en ligne

Intéressante étude de la RVF sur la vente de vins en ligne : on compte 350 sites de e-commerce qui devraient générer cette années quelques 800M€ de chiffre d’affaires ; la ruée vers l’or ?

Un nouveau site se lance dans l’arène : www.lesgrappes.com, nous lui souhaitons bonne chance.

A mi-chemin entre un site de e-commerce et un réseau social, la plate-forme lesgrappes, développée par Loïc Tanguy permet de commander un vin en fonction des commentaires et des avis des différents membres inscrits. La journaliste de la Tribune, dans un élan d’enthousiasme, a titré son papier : « le nouveau Facebook du vin ? ».
VouvrayMe voilà inscrit et la plate-forme me met en contact avec Guillaume, mon accompagnateur, qui a eu un coup de cœur pour le Vouvray sec du Château de Valmer un domaine prestigieux de 29 hectares situé à Chançay, près de Tours.

Petit contrôle de routine sur le prix. Et là, ça m’apparaît confus : Lesgrappes le propose à 8,80€ l’unité avec livraison gratuite pour le carton de six bouteilles alors qu’il est affiché à 7€ à la propriété, livraison en sus.

Davantage de transparence serait bienvenue.

Je poursuis mon enquête sur les sites de vente en ligne.

C’est l’ennui et même l’abattement qui m’accablent.

Les vins présentés sont réduits à une image, un petit prix en gras et un gros prix barré, une note Parker ou une note RVF suivis d’un commentaire vide de sens du genre : « la perle de l’appellation », « une bouche riche et souple sur un fruit mûr et généreux. Puissance et longueur en bouche font parler ici la poudre le terroir ». Terminons par « le potentiel de garde incroyable » incroyablement répandu. « La rhétorique gustative est un passage obligatoire » me dit un ami sommelier. Difficile de qualifier les vins autrement que par ce langage codé.

L’amateur que je suis a besoin de rencontres, d’échanges, de dégustations réelles pour être séduit par un vin et envisager de l’acheter. Vous me voyez ouvrir une belle bouteille et dire à mes amis : « Parker 91, médaillé au champs d’honneur et deux bouteilles gratuites pour le prix de quatre !»

L’amateur que je suis a besoin de savoir si le vin est bon et si le vin est sain.

Pour savoir si le vin est bon, je me fais d’abord confiance puis je regarde d’autres opinions, les résultats dans certains concours, l’avis de comités de dégustation sans oublier l’opinion du vigneron lui-même.

Comment savoir si un vin est sain ?

vin-bioLes critères de choix sont complexes. Il faut des informations contrôlables sur la culture de la vigne, la vinification, la conservation. Il y a les labels, bien sûr. Terra Vitis m’indique que le vigneron a le souci de la traçabilité. AB ou Demeter certifie la démarche en culture biologique. Mais j’ai rencontré des vignerons soucieux de leur santé et de celle de leurs clients qui ne veulent pas s’interdire d’utiliser tel ou tel produit interdits par la certification.

Je cherche en vain le site de vente en ligne qui s’intéresserait aux critères qui caractérisent les vins sains.

En terme de marketing, il y a un créneau à prendre, comme on dit.

Alors ceci est un appel à Monsieur Lesgrappes, vous qui démarrez dans ce business très encombré. Et si vous nous proposiez des vins sains ?

Sachez que vous aurez le soutien de Génération Vignerons.

Jean-Philippe

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire