les Vignerons à Paris

le Salon des Vignerons Indépendants Paris Porte de Versailles.

Comment ne pas manquer votre Salon des vins ET faire le tour de France des vignobles du 29 Novembre au 2 Décembre.

C’est devenu un must à Paris Porte de Versailles pour les œnophiles et les amoureux des vins qui vont rencontrer près de 1000 vignerons indépendants avec leurs multiples cuvées. On y verra des professionnels mais ce sont essentiellement des passionnés qui goûtent et qui achètent. Des amateurs parfois éclairés dont de plus en plus de jeunes de 20 – 35 ans qui s’intéressent sincèrement aux vins, la relève est assurée !

On essaie de suivre le guide !

Pas facile, C’est un VRAI labyrinthe ! Les petits stands qui accueillent les producteurs ne sont pas classés par nom ni par vin, encore moins par terroir. On se bouscule un peu les derniers jours. Si vous voulez préparer votre visite de chez vous, vous devrez aller sur le site des Vignerons indépendants puis imprimer une liasse de papiers.

Sinon, muni d’un fascicule des exposants édité par les organisateurs à 7 €, d’un verre gratuit, d’un chariot pliable et si possible d’un bon moyen de transport pour rapporter vos achats, vous allez pouvoir vous trottiner vers le plus beau marché aux vins de Paris.

 

Nos sélections au meilleur qualité-prix

On piétinera s’il le faut pour goûter nos sélections faites en toute indépendance de bouteilles du salon à très bon rapport qualité prix :

  1. Le Domaine du Belvédère d’Olivier Chartrain est une valeur sûre et bon marché, ses vins d’Anjou rouge se boivent presque comme de l’eau à 7€ et sa Cuvée Saint Martin 2009 moelleuse est un petit dessert en soi ! Allée K stand 20
  2. Le Mas Del Périé de CAHORS car les vins bios de Fabien Jouves, valeur montante, sont absolument à découvrir en rouge dès 16€ Allée N stand 57
  3. Le Domaine Cady façonne des chenins qui vont du sec au liquoreux, mais pas seulement il y a aussi du cabernet Allée F stand 66
  4. Le Domaine Raymond Usseglio et Fils qui est situé en Châteauneuf du Pape Allée C stand 13
  5. Château Juvenal sur l’appellation Ventoux, Vacqueyras vous mettra en bouche des vins d’hiver. Charnus et racés Allée K stand 5
  6. Henri Gsell mérite qu’on aille goûter ses rieslings, pinot gris et gewurztraminers Grands Crus multi médaillés dans les 17€ Allée L stand 61
  7. Le Domaine des Mille Vignes produit des vins de Fitou gourmands à prix abordables Allée L stand 48
  8. Le Domaine Rabasse Charavin mené par Laure Couturier en Côtes du Rhône, Cairanne-Rasteau restitue le terroir sur des vins droits, expressifs Allée C stand 61
  9. Le Mas Lasta jeune vigneronne installée en Terrasses de Larzac dont on devra reparler 10€ Allée M stand 15
  10. Le Domaine Arnoux Père et Fils se visite pour ses vins de Bourgogne : Aloxe-Corton et Beaune de belle facture vers les 27 € Allée L stand 57

Déguster est un art

Mais déguster est surtout un plaisir des sens et c’est préférable avant d’acheter une bouteille ! Soyez patients et ne confondez pas déguster et boire un verre. Vous pouvez commencer par suivre une aide du blog Le Vin Pas à Pas qui vous donne de très bons conseils de bases, cela vous évitera de manquer votre objectif.

Inutile d’essayer de tous les goûter en une fois. La mémoire est parfois fiable mais difficilement efficiente pour la plupart d’entre nous après 7 ou 8 vins. Faites des pauses.

Commencez par les blancs secs, les bulles. Continuez sur les rouges en allant des plus frais aux plus corsés et finissez par les liquoreux ou moelleux. La Passion du Vin propose sur son blog une liste de vignerons du salon assez exhaustive mais pas inintéressante.

Quid du palmarès du concours 2018 ?

Les vignerons qui vous présentent leur travail sont des passionnés. Des amoureux de la nature et des gens du partage. Ils auront plaisir à parler des efforts qu’ils ont fait avant d’arriver devant vous avec leurs cuvées qui parfois disparaissent très vite. Trop vite, car même tôt le vendredi après-midi on repart bredouille pour les millésimes anciens, les cuvées vieilles vignes, ou les parcellaires.

Certains se fient aux médaillés des concours dont celui des Vignerons Indépendants qui s’est déroulé en mars dernier. Or, argent et bronze pour les élus, ces macarons délivrés par des jurys de dégustateurs lambdas. Il y en a qui aiment et d’autres pas ! Pour moi, le vin doit rester une émotion.

Il est aussi un déclencheur de conversations, alors n’hésitez surtout pas à demander aux autres dégustateurs les vins qu’ils ont aimés, vous partagerez de très jolies découvertes parfois hors des sentiers battus.

Jean-Luc

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial