un entrepreneur en Saumurois

Lorsque Philippe Porché nous reçoit dans sa gentilhommière XVIIIème siècle d’Artannes sur Thouet, il commence par s’excuser de ne pas nous accueillir au domaine à Parnay où la construction du chai et de la salle de dégustation-réception a pris un peu de retard en ce printemps 2014.

Il nous présente alors les plans, le descriptif, les photos de chantier,

la disposition des parcelles de sa création : le domaine de Rocheville à Parnay. Le projet est audacieux car il se développe à la fois sur le plateau, au cœur des vignes et à 32 mètres au dessous, dans les grottes de tuffeau du village de Parnay, au pied de l’église médiévale. 

chaisrochevilleSon enthousiasme est celui de l’entrepreneur qui développe, construit, voit grand et veut faire du domaine de Rocheville, un phare de l’appellation Saumur Champigny.

Dans une autre vie Philippe Porché a montré son esprit d’entreprise

à la tête du Leclerc familial de Saumur et à 40 ans il décida de changer de vie. « Mon père m’a initié à la magie du vin, cela m’est resté pendant toute ma carrière. Pour ceux qui s’en souviennent, j’avais d’ailleurs fait le choix, dans mon magasin Leclerc de l’époque, de faire une belle cave pour les amateurs. Je me suis dirigé vers la carrière de vigneron car je suis aussi sensible aux valeurs de solidarité qui se dégagent dans nos appellations du Saumurois. »

Avec franchise, il nous confie que ses débuts de vigneron ont été plutôt compliqués car il est très difficile pour un nouveau venu d’acheter de la vigne surtout quand la SAFER ne facilite pas les choses. Enfin la chance lui a sourit et il a pu acquérir 9 hectares – portés à 16 hectares aujourd’hui – d’un vignoble planté en chenin et cabernet–franc sur les coteaux argilo-calcaires dominants la Loire qui font partie des plus intéressants de l’appellation.

Et puis, tout est allé très vite.

En 8 ans Philippe Porché et son partenaire viticulteur Jérôme Callet, ont construit une gamme de vins qui rivalise aujourd’hui avec les meilleurs de l’appellation. La gamme est inspirée des personnages médiévaux qui composaient la Cour du roi René, tout près d’ici au château de Saumur. Il fallait y penser !

Evidemment, les Anglais en raffolent.

L’AOC Saumur Champigny est représentée par le Prince, le Roi et cet étonnant Fou du Roi, élevé 27 mois en barriques neuves, les bonnes années seulement. Version blanche, on savoure les chenins bien mûrs de La Jouvencelle à l’attaque saline, livrant un nez minéral et floral, vif en milieu de bouche et persistant ; ou La Dame issue d’un élevage en foudre affichant un nez plus confit, un bouquet opulent et une remarquable bouche vive, épicée en finale. Et le Confesseur de la Dame, un blanc moelleux qui détient évidemment tous les secrets du royaume. 4951Enfin, le bien nommé Troubadour un cabernet de Saumur rosé tout en fraîcheur issu d’une macération de quelques heures. La dégustation du Roi 2007 fut pour nous une révélation et j’ai enfin compris ce que l’on entend par « le velours des tanins » ; cette suavité apporte au Saumur Champigny une élégance, une distinction même, qui le différencie de l’Anjou rouge, plus rustique. Le roi stylisé sur l’étiquette très graphique renforce cette impression majestueuse ; la contre-étiquette informative rappelle les soins apportés à la récolte et à l’élevage de ce vin, sans oublier les conditions de sa dégustation optimale.

Je me demande si Philippe Porché n’aurait pas un faible pour son chenin !

Ah ! Les Dames -lorsqu’il évoque le « goût de la tuffe », cette saveur particulière des chenins blancs qui poussent sur le calcaire. Philippe Porché et Jérôme Callet ont mis en place des techniques de production en agriculture raisonnée, respectueuses de la vigne et du terroir, attestées par l’adhésion à Terra Vitis.  Les sols sont enherbés pour inciter la vigne à puiser en profondeur ses nutriments. Des haies ont été replantées pour favoriser la biodiversité sur les parcelles. Les vendanges sont manuelles et les vinifications artisanales.

Le travail a porté ses fruits et les récompenses pleuvent.

Pas moins de 50 médailles ont été obtenues, dont 17 en or, pour les cuvées majeures du domaine. Et dans les concours les plus renommés : Ligers, Mâcon, Salon de l’agriculture de Paris, Beaune, Decanter, Vinalies, auxquelles s’ajoutent plusieurs mentions « vins remarquables » dans les Guides Hachette 2008, 2010, 2011. Des citations et commentaires dans le Guide Bettane&Desseauve 2014, Le Point, Gaut&Millau, Ouest France, la Revue des Vins de France et bien d’autres encore.

L’entrepreneur Philippe Porché ne prend pas le temps de souffler. Aujourd’hui, c’est l’exportation en Europe, aux États Unis et en Chine ; mention spéciale pour la version chinoise du site internet de Rocheville qui devrait être étudiée au Master de management des vins et spiritueux ! Mais le vigneron Philippe Porché n’oublie ses racines saumuroises. Il a montré qu’il savait jouer le collectif et il a obtenu la reconnaissance de ses collègues qui l’ont élu récemment à la présidence des vins de Saumur ; voilà qui ne manquera pas de booster l’appellation !

Jean-Philippe

http://www.rocheville.net/

comparatif prix Saumur Champigny AOP 100% cabernet franc

prix euros TTC la bouteille départ cave       
sources tarifs : domaines et guide Bettane & Desseauve des Vins de France, sélection 2014
Cave des vignerons de Saumur Robert & Marcel 2011, médaille Or CA Paris 20126,10€
Cave des Vignerons de Saumur La Perriere 2011, Liger Or 20137,50€
Domaine de Sauzay les Dares 2010, Liger Argent 201417€
Domaine de Rocheville Le Roi 2007, médaille Argent CA Paris 200812€
Domaine des Closiers 2007, médaille Bronze CA Paris 200810€
Domaine des Roches Neuves La Marginale 2008, cultivée en biodynamie, 17 B&D, 16 Figaro Vins, 4/5 Bernard Burtschy25€
Chateau de Parnay (ex Cristal) Clos du Château 2007, 3 médailles, 15 B&D18€

CE QUI SE PASSE AUTOUR :

la cuvée des 100 vignerons

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial