Les scientifiques français et le vin

Les journalistes scientifiques boivent-ils ? Nous n’avons pas la réponse. Cependant ce dont nous sommes certains c’est que Sciences et Vie propose un numéro très documenté sur le vin et encore en kiosque évoqué en 100 questions réponses. Il s’agit du Numéro 26, Septembre Octobre 2017 : « Le Guide Du Vin »

A consommer avec modération ?

En une cinquantaine de pages et de nombreux articles très clairs et dont certains peuvent faire l’objet de brèves sessions de lecture, les journalistes visitent la dive bouteille et son contenu. Le magazine conviendrait bien à l’amateur qui souhaite en savoir plus dans de nombreux domaines qui touchent à l’œnologie. Nous vous rassurons, il n’y a aucun danger à lire et relire les articles. La teneur en éthanol incluse dans ces pages ne nuira pas à votre santé.

Par ce jeu de questions réponses on avance vers une meilleure connaissance. On trouve pèle mêle les interrogations suivantes : Pourquoi trouve-t-on un vin mauvais ? Qui fut le premier vigneron ? Comment un vin peut-il avoir un goût de pamplemousse ? C’est quoi les vins de voile ? D’où viennent les bulles du champagne ? Que buvait-on à l’Antiquité et au Moyen Age ?

L’ivresse de la connaissance

Ce genre de démarche vulgarise de manière agréablement efficace ce qu’il faut savoir sur les vins. Juste ce qu’il faut pour encore plus apprécier le liquide qui coule dans nos verres.

Un extrait : Comment l’homme en est-il venu à s’enivrer ?

In Vino Veritas ? C’est à Pline l’Ancien que l’on doit cette locution latine …on accordait des vertus à la beuverie et notamment celle de délier les langues, et sous l’emprise de l’alcool de s’exprimer en toute franchise.

Et vous ? Vous préférez blanc, rosé ou rouge ? Qu’importe, alors à votre santé !

Jean-Luc

 

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire