Géorgie #6 : adieu Claude

Claude Samson s’est éteint au cœur de l’été. Une grande tristesse s’est abattue sur ses proches, ses amis et sur notre petit groupe de participants au voyage en Géorgie du printemps dernier.

La Géorgie, lui et Pascale Tétot, sa partenaire et complice de toujours, en parlent avec des mots d’amour. Leur premier voyage remonte à août 2008, ils étaient à Tbilissi pile poil au moment de l’invasion des troupes russes ; ça tirait dans tout les sens, ils ont refusé de partir et sont restés avec les correspondants de guerre.

Un courage qui leur a valu le respect des autorités et des professionnels du vin,

Claude5et l’on sait ce que cela représente dans un pays où le vin est fierté et richesse nationale. Claude les connaissait tous les Giorgi Samanishvili, Dr. Giorgi Dakishvili, Burkhard Schuchmann, Jacques Fleury ou Jonathan Wurderman et tant d’autres artisans de la renaissance des vins géorgiens. Je me souviens de l’accueil chaleureux que lui a réservé Renaud Salins, l’ambassadeur de France à Tbilissi. Il était là-bas comme chez lui et se demandait s’il devait accepter l’offre de nationalité que les autorités lui avaient faite au titre de ses services émérites. Dans leurs cœurs, tu es déjà un citoyen d’honneur et dans nos cœurs, un ami qui disparaît trop tôt. Gaumarjos Claude !

Jean Philippe

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire