Retour au chenin après le Canada

Au bureau, elle vous accueille pour vous expliquer l’histoire de ce domaine situé en Val de Loire. Au chai, elle troque sa tenue contre le tablier pour élaborer son vin dès l’arrivée des grappes au pressoir. Dans les vignes, elle n’hésite pas à montrer la manipulation du sécateur auprès des équipes de vendangeurs.

De l’énergie, Laëtitia en a à revendre… un rêve enfoui depuis des années se réalise enfin : devenir vigneronne sur ces terres d’origine !

Et c’est ce qui l’anime chaque matin: Je veux partager ma passion, il faut démystifier le monde du vin et le rendre accessible à la hauteur de toute la sensibilité qu’il représente pour chacun de nous, explique Laëtitia Huet, récemment propriétaire du Château Piéguë, un charmant domaine plein d’avenir, situé au sommet d’un coteau de vignes bordant la Loire, face au vignoble de Savennières, à Rochefort-sur-Loire.

Une aventure Outre-Atlantique

Originaire de la région, elle s’était vite découvert une réelle passion pour le monde du vin dès sa jeunesse. Après des spécialisations à Beaune et quelques expériences professionnelles, Laëtitia a cherché à se faire une place dans le monde des vignerons.

Cette angevine décide finalement de tenter l’aventure œnologique de l’autre côté de l’Atlantique, au Canada en 2005 pour apprendre et vivre d’autres expériences : Être une femme dans un milieu d’hommes n’est pas facile. J’ai donc tenté de m’expatrier au Canada. J’ai pu démontrer que cette aventure humaine a surtout été un parcours difficile mais pas impossible ! Je n’ai rien lâché ! Il faut y croire jusqu’au bout pour s’accomplir et réaliser ses rêves.

Discrète, elle a ainsi persévéré pour se faire une place en tant que femme dans le monde de la vinification. Elle a vite su faire ses preuves et apporter des médailles précieuses au domaine québécois où elle travaillait. En 2011, elle remporte le prix de « Meilleur vin de glace d’Amérique du Nord aux Finger Lake New York ».

Une Française apporte des médailles au Canada

D’ailleurs, dans la presse canadienne, on se réjouit de l’arrivée de cette française ambitieuse et prête à tout pour assouvir sa passion ! Le magazine Cellier publie en 2012 sous le titre « Rompre la glace » un message fort autour du parcours remarquable de Laëtitia : voici l’histoire d’une battante dont les français n’ont pas su retenir les talents. Tant mieux pour nous!

Malgré un parcours tumultueux pour trouver ma place en tant que femme vigneronne, je suis fière de revenir à mes racines, passionnée par le chenin, et de combiner toutes ses expériences canadiennes avec le terroir angevin pour faire naître des vins avec une personnalité unique.

Retour sur Angers : le rêve d'une vigneronne

En 2019, Laëtitia fait l’acquisition du Château Piéguë, construit en 1840 par un notaire royal. A l’origine un manoir, le lieu a été transformé au début du XXème siècle, reflet aujourd’hui d’un mélange d’époques.

Lors de votre visite, vous apprécierez les deux tours aménagées, l’une carrée et l’autre ronde avec son escalier en colimaçon en pierre blanche locale. Le fils de ce notaire, artilleur dans l’armée de Napoléon, épousa une florentine qui a insufflé un second souffle au château, en aménageant une terrasse avec des pins parasols, venus tout droit d’Italie.

L’envie d’avoir son propre domaine étant si forte, Laëtitia reprend aujourd’hui les rênes de la propriété et de ses 28 hectares de vignes ainsi que la gestion des chambres d’hôtes, accompagnée et supportée par son mari Simon Cibois et ses proches amis canadiens et français. Enfin, le parcours laborieux se voit récompensé ! Je souhaite insuffler de grandes nouveautés au château et le faire vivre.

C’est une occasion rêvée d’apporter mon savoir-faire développé au Canada après 10 ans d’expérience comme maître de chai mais aussi mes connaissances développées en Bourgogne, dans la vallée du Rhône et dans le bordelais. 

La gamme des vins sera retravaillée avec un point d’attention sur le chenin, mon cépage de cœur, et le château proposera de nombreux évènements pour apporter de la vie au domaine, conclut Laëtitia.

si vous êtes sur FaceBook, voici le lien pour découvrir la vidéo du château.

La gamme des vins aujourd'hui

  • IGP Chenin blanc
  • Cabernet d’Anjou
  • IGP Val de Loire rouge
  • Crémant de Loire
  • Coteaux du Layon Les Varennes
  • Anjou-Villages
  • Pineau de Loire

Audrey

Photos de l'auteur

4 réponses

  1. J’aime votre reves et vos familles.❤️.J’attends le Chenin au Quebec ou en Floride ???

    • Francois SAIAS

      merci pour votre commentaire encourageant !

  2. Quel beau parcours de battante qui réalise ses rêves au-delà des obstacles qui se présentent: je trouve cela remarquablement inspirant . Bonne continuation Laëtitia et en espérant pouvoir prochainement déguster un de vos crus Château Piéguë avec Audrey.

  3. Bravo Laëtitia,

    Quel beau rêve qui se réalise pour toi! Est-ce qu’il y a de tes vins qui sont distribués au Québec ou en Ontario? J’aimerais bien les déguster.. 🙂

    Au plaisir !

Ajouter un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial