Primum Familiae vini

Traduction anglaise : The Leading Wine Families. Point de société secrète ici, mais un cercle, un groupe, un club ou une association, c’est comme vous voulez, qui réunit douze- pas une de plus- illustres familles vigneronnes, propriétaires de caves et domaines historiques jouissant d’une grande renommée internationale. Leurs noms que vous trouverez plus bas ravira tout amateur averti de la planète vin.

Pourquoi nous intéresser au gotha du vin ?

Les beautiful people font rêver assurément, mais aussi parce que ces douze familles originaires de France, d’Espagne, d’Italie, d’Allemagne et du Portugal expriment chacune à leur façon, la grandeur d’âme de la civilisation du Vin issue de siècles d’efforts, d’audace et de sagesse. Ce ne sont pas les « douze » meilleurs, bien sûr, mais les « douze » emblématiques représentant la voix des centaines de familles vigneronnes qui partagent leurs valeurs et leurs combats.

Ces familles partagent aussi des inquiétudes, peut-être plus encore aujourd’hui qu’il y a 25 ans, au lancement de l’association par Robert Drouhin et Miguel Torres, comme me l’explique le sommelier Christophe Brunet, wine ambassador de l’association.

Notre association a pour but de défendre et de promouvoir les traditions et les valeurs familiales et viticoles et d’assurer ainsi la pérennité et l’épanouissement de ces idéaux, au bénéfice des générations futures. Transmission du savoir, patrimoine, éthique, pérennité, terroirs uniques et précieux, développement durable et primum inter pares excellence sont les mots qui construisent la philosophie de l’association.

L’actuel président Hubert de Billy, 5ème génération Champagne Pol Roger a coutume de dire que les douze représentent 2388 années d’expérience vigneronne. Cela permet de regarder les crises financières, climatiques, sanitaires avec un certain recul, for us, more than ever, the family means sustainability and, therefore, the safeguarding of values without which it is impossible to produce great wines and preserve our common heritage. In this we remain symbols, and models, for the world of Wine and perhaps even beyond.

les douze vs la finance internationale

Mais les « douze » doivent affronter aujourd’hui un danger plus sournois encore que le changement climatique, c’est la finance internationale. Vous savez peut-être que l’entreprise familiale espagnole Codorniu – cinq siècles d’existence- mondialement connue pour ses cava, a été rachetée dernièrement par le fond d’investissement américain Carlyle. Quand la cupidité distille le poison de la division, l’éthique s’effondre et l’avenir s’assombrit car la recherche d’une rentabilité à tout prix n’est pas compatible avec les valeurs défendues par Primum Familiae Vini.

Pas sûr non plus que ces affaires d’indépendance et de gros sous intéressent l’amateur de vin qui portera davantage son attention sur la « caisse prestige PFV ». C’est un objet précieux en série ultra-limitée, composé d’une bouteille d’un vin prestigieux de chacun des membres. Désolé, la caisse prestige n’est pas à vendre. Elle est offerte aux têtes couronnées et aux Grands de ce monde et régulièrement mise aux enchères au profit d’oeuvres caritatives locales, lors de prestigieux dîners de charité auxquels participe l’association.

Il y a en bien quelques-unes qui circulent sous le manteau des collectionneurs…

Les membres de PFV :

  • Marchesi Antinori, Toscane
  • Château Mouton Rothschild, Bordeaux
  • Maison Joseph Drouhin, Bourgogne
  • Weingut Egon Müller Scharzhof, Mosel
  • Hugel &Fils, Alsace
  • Champagne Pol Roger
  • Perrin &Fils, Château de Beaucastel, Rhône
  • Symington Family Estates, Porto
  • Tenuta San Guido, Toscane
  • Bodegas Torres, Catalogne
  • Bodegas Vega Sicilia, Ribera del Duero
  • Domaine Clarence Dillon (Château Haut-Brion), Bordeaux

Jean Philippe

photo à la Une : ©PFV

Ecrit par Jean-Philippe RAFFARD
--------------------------------------------------------------- Toujours volontaire pour une virée dans le vignoble du bout de la Loire, du bout de la France, du bout de l’Europe ou du bout du monde, là où il y a des vignerons, là où il y a du bon vin. Jean Philippe n’oublie pas sa vie antérieure en marketing-communication pour lever le voile sur le commerce du vin et l’ingéniosité des marchands.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© 2020 - GENERATION VIGNERONS
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
error

Ce site vous plait ? faites le savoir !