Piémont version nature

Pour les amoureux du bio, l’événement du premier week-end du mois de février à Angers se tenait bien entendu au Grenier Saint Jean, sur la rive droite pour un salon des vins nature regroupant un nombre de vignerons à la réputation exceptionnelle, et dont la concentration au mètre carré laissait plus d’un dégustateur pantois. Comme moi qui était vraiment comme un petit garçon dans un magasin de jouet. Or, un des artistes présents a attiré mon attention.

Une ambassadrice née sous la bonne étoile

D’abord on ne voit qu’elle, Charlotte, qui nous accueille avec un large sourire et nous parle lentement à la manière du maître Bellotti, car c’est elle qui initie notre palais lorsque l’artiste est absent, parti à la rencontre de ses amis et de leurs vins sur le salon. « Je suis arrivée à la Cascina Degli Ulivi après des vendanges plus au sud et ne suis jamais repartie. Je voulais déguster les vins du domaine mais il m’a fait attendre 3 jours avant d’accepter d’ouvrir ses bouteilles pour moi !
Elle parle mais elle sait aussi écouter les commentaires, s’apprêtant à les transmettre à Stefano. Car il y a comme une véritable symbiose entre notre interlocutrice et les principes de l’homme à la tête de la production de tous ces petits joyaux. Et puis lorsque Stefano Bellotti arrive, elle sait se montrer discrète.

 Un enfant de la terre

Avec ses cheveux gris malmenés par le vent, son regard bleu et doux Stefano Bellotti vous parle avec une grande modestie de ses vins. C’est un esthète et un paysan au sens noble du terme. Il parle un français lisse et chantant. Son domaine, situé à environ 50 km au nord de Gènes dans le Piémont au nord ouest de l’Italie, est un hommage à la nature. Les animaux sont en liberté, le pain cuit maison et beaucoup d’autres produits comme les légumes de la ferme sont servis sur la table du restaurant auberge. On se rappelle sa prestation en 2014 dans le film de Jonathan Nossiter Résistance Naturelle. Chez M. Bellotti le travail des sols est garanti sans produits chimiques, on peut donc être assuré que sous nos pieds la vie est là, encouragée plus que préservée par le courageux Stefano et son équipe. Les vignes sont cultivées en bio et biodynamie depuis fort longtemps, scrupuleusement, amoureusement même. Là-bas on recherche la lumière du soleil pour offrir de la force à la vigne et qu’elle nous donne en retour des raisins sains. C’est un des secrets du vigneron. Et avec quels résultats !

 Une ode au temps qui passe

D’abord il y a les vins blancs qui sont étonnants dans une gamme presque musicale. On rencontre fougue ou profondeur dans les accents chantants que donnent les assemblages, comme avec ce Merla Bianca réunissant les cépages sauvignon Blanc et gewurztraminer extraits d’une parcelle, Montemarino, située au sommet d’une des plus hautes collines du Gavi.

Et pour moi, surpassant les saveurs des vins les plus récents, il y a ce millésime 2004 qui ne montre aucune faiblesse et caracole fièrement, distillant ses arômes avec franchise. Selon le vigneron lui-même : “La Merla est opulence, luxure et générosité.”

La grâce à l’état pur

Et enfin, un énorme coup de cœur pour L’Etoile du Raisin 2007 qui est un vin rouge remarquable, rare et délicat qui m’a touché par son animalité mais tout en restant suave avec une exceptionnelle longueur en bouche. Assemblage de trois cépages italiens : barbera 85%, dolcetto 10% et ancellotta 5% cultivés sur un vignoble constitué de sols de différentes parcelles, la robe est dense, le nez pousse à la méditation et au palais se dévoile le plaisir d’une complexité inouïe.

Les paroles de M. Bellotti racontent une sagesse mais aussi l’étonnement que la terre lui ait témoigné, à travers cette générosité, en le laissant produire un nectar Je n’ai rien fait, je n’ai fait qu’être là, jamais je ne pourrais reproduire ce vin.

Et l’étiquette de cette bouteille est différente des autres, elle emprunte aux tarots anciensTarocchi, une symbolique qui me semble mystérieuse, tout en restant pleine de grâce et de féminité.

Est-ce au vigneron Italien qu’il faut attribuer cette capacité à recevoir, à donner gratuitement sans aucun retour ou à sa terre et à ses vignobles ?

Car pour les tarots cette belle Étoile symbolise l’espoir, confiance, candeur, sensibilité, la communion avec la nature, la tendresse et la bonté ?…

Parfois Stefano avoue qu’il abandonne le tracteur pour aller se ressourcer et marcher dans la montagne, passion que nous partageons, … j’aime regarder la mer et les rives de mon pays comme je l’ai fait du haut des monts de la Corse me confie t-il. Je l’imagine alors retrouvant ce plaisir de la terre, dans le pas cadencé du marcheur, respirant sa liberté dans des paysages magnifiques et pensant à ses vignes comme à des enfants.

Jean Luc

Cliché à la Une : extrait de Résistance Naturelle de Jonathan Nossiter

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire