10 bonnes raisons : raison numéro 6

Devenir le propriétaire d’une vraie maison

François Saïas :

Aujourd’hui vous avez envie d’une vraie maison ? avec un jardin ? Dans lequel -qui sait- vos enfants voudront un potager pour produire fraises et tomates ?

Loin de ces clichés, il faut savoir que beaucoup de vignobles disponibles aujourd’hui bénéficient d’une maison d’habitation. Et souvent au milieu des vignes. Vous pourrez vous réveiller au son des petits oiseaux et du bourdonnement des abeilles pour peu que vos vignes ne soient pas traitées !

Devenir vigneron, c’est plus une philosophie de vie qu’un simple métier. Une approche de la nature dans laquelle l’habitation joue un rôle important :  La résidence du vigneron est souvent la partie emblématique du domaine. D’ailleurs son image est souvent utilisée sur les étiquettes des bouteilles !

On parle ici d’un bâtiment privé parmi des locaux d’exploitation dans lesquels on va trouver le chai, la cave, la salle de dégustation pour recevoir les clients et les hangars à matériels. Si la maison a du caractère, elle ne répondra pas forcément aux canons de la déco actuelle car leurs propriétaires passent plus de temps dans les vignes ou au chai qu’à bricoler à l’intérieur. Donc attendez-vous à faire des travaux !

 Et attention, parmi les offres de vignobles figurent des domaines dont les cédants se réservent la maison pour leur propre usage. Il faudra alors chercher ailleurs où se loger.

Ou encore la maison d’habitation restera la propriété du cédant qui -en la mettant en location- se réserve un revenu supplémentaire au moment de prendre sa retraite.

Sur des sites comme le répertoire départ/installation vous pouvez avoir un aperçu des domaines disponibles et des bâtiments qui les composent. Prenez le temps de consulter ces fiches.

Bonne raison numéro 7 : Un tiers de la profession est à renouveler : il y a de nombreuses opportunités de transmissions.

 

Ecrit par Francois SAIAS
--------------------------------------------------------------- Scénariste, réalisateur, documentariste pendant de nombreuses années, François a gardé la curiosité de son premier métier et s'est investi depuis dans le monde du vin, ses rouages, son organisation, ses modes de fonctionnement.
le 16 mars 2021
Catégories :
© 2021 - GENERATION VIGNERONS
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial