Devenir juré dégustateur

(cliché © Vignerons Indépendants)

Pas facile de s’y retrouver devant les différentes médailles des concours qui ornent les fûts des bouteilles de vin !

accueil_medaille_or_2014Pourtant n’organise pas qui veut un concours vinicole : ces concours sont encadrés par un dispositif juridique précis dont le contrôle a été confié à la très sérieuse DGCCRF (Direction Générale de la Concurrence de la Consommation et de la Répression des Fraudes),

l’objectif étant d’assurer la crédibilité

et la transparence nécessaires aux médailles qui sont attribuées aux Vignerons.

Les organisateurs doivent notamment:

  • garantir la représentativité des échantillons prélevés;
  • garantir la compétence et l’impartialité des jurys. Par exemple, il est demandé aux membres du jury une déclaration sur l’honneur spécifiant les liens qu’ils ont avec les vins présentés, et les organisateurs doivent définir les critères de compétences des dégustateurs;
  • assurer un déroulement transparent des concours.

Voir sur monviti.com l’interview de Richard Hubert, en charge de ce dossier à la DGGCRF.

Alors ces jurys, qui sont-ils ? Ils sont souvent constitués de dégustateurs, d’experts et professionnels du vin, de journalistes, de prescripteurs mais aussi d’amateurs, des consommateurs avertis qui ont suivi une formation pour devenir juré-dégustateur.

Alors pourquoi pas vous ?

IMG_7238_2Les Vignerons indépendants recrutent des jurés dégustateurs pour le prochain concours qui aura lieu le 20 et 21 mars prochain à l’Espace Charenton à Paris. Ils ont même réalisé une vidéo sur le concours !

Mais pour y participer, il vous faudra suivre une formation de juré-dégustateur. De quoi s’agit-il ?

La formation permet d’acquérir les compétences pour participer à un jury de concours :

  • une approche concours au travers de dégustations collectives, harmonisation du vocabulaire, utilisation des fiches de dégustation,
  • des connaissances sur le vin, son élaboration, sa stabilisation et sa conservation, pour permettre l’interprétation des caractères gustatifs des vins,
  • des connaissances sur les mécanismes et les techniques de dégustation au travers d’exercices pratiques dégustation.

Personnellement j’ai suivi cette formation animée par Jean-Michel Riboulet, expert oenologue de haut niveau très disert et j’y ai appris à son contact, non pas à déguster un vin, mais à l’évaluer par rapport à d’autres vins d’une même appellation, ce qui est, en fait, le but du concours.

Pour vous inscrire prenez contact avec Anne Claudel (a.claudel@vigneron-independant.com) Responsable opérationnelle Concours aux Vignerons indépendants de France.

François

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial