Belles surprises à l’hyper

Je viens d’apprendre que 4 Français sur 5 achètent leurs vins en grande distribution. J’en fais partie. Il m’arrive de m’approvisionner au Leclerc d’Atlantis, près de Nantes, l’un des hypermarchés les plus modernes de l’enseigne avec sa cave climatisée réservée aux grands crus.

Récemment, je parcourais les rayons

à la recherche d’un vin rouge de Loire pour le mariage du fils d’un ami ; il s’agissait d’acheter une centaine de bouteilles, avec une contrainte prix importante.

Ah ! je vois une jolie bouteille estampillée Au fil des vignes de la maison Vaillant, une maison renommée en Anjou – citée dans le guide Bettane&Desseauve et le Guide Hachette des Vins 2014 – qui exploite un domaine de 55ha à Thouarcé conduit en biodynamie. L’Anjou Village bio 2013 signé Vaillant à 8€, c’est valable. Un petit coup d’œil sur le site du Domaine des Grandes Vignes pour m’apercevoir que la gamme Au fil des vignes  n’y figure pas. Voilà une entrée de gamme « spéciale grande distribution », le domaine proposant un vin accessible avec la garantie de sa marque et réservant sa gamme classique et nettement plus chère à sa clientèle habituelle.

J’entre dans la cave à vin,

fou du roilà où tout n’est qu’ordre et beauté…. Je retrouve Philippe Porché, le propriétaire du domaine de Rocheville, à qui nous avions rendu visite en avril dernier en découvrant le fleuron de sa gamme : le Fou du Roi, Saumur Champigny 2008, une cuvée occasionnelle vendangée à la main qui a vieilli 27 mois en barrique neuve, au prix exceptionnel de 19,23€, soit 25% moins cher qu’au domaine ou sur les sites de vente en ligne comme Cdiscount ou PrimeMinister. Quelques caisses, pas plus. Tout le monde y gagne : le consommateur qui peut accéder à un grand vin, l’enseigne qui se positionne comme un distributeur de vins renommés capable d’afficher un prix imbattable et le domaine qui valorise son produit en voisinant avec les grands noms du Saumur Champigny.

Décidément, je suis en pays de connaissance,

Anjou La guimonierecar juste à côté, toujours dans la cave à vin, je retrouve mon Chaume 2005, du château de la Guimonière (Alain Château) à qui j’ai fait visiter Miami à moins de 10€ la bouteille. Exceptionnel là aussi.

Finalement ai-je trouvé mon vin de Loire pour la noce ?

C’est l’Anjou 2011 la haie fruitière du château de la Guimonière
qui l’a emporté après dégustation et acheté directement au domaine pour un prix que j’ai promis de ne pas divulguer.

Jean-Philippe

Pas de commentaire.

Ajouter un commentaire

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial